Constructeur Ossature bois & construction bois

Le bois est le matériau de prédilection de la construction à très haute performance énergétique.
C’est avant tout un isolant naturel ce qui permet de traiter facilement la problématique de l’isolation du bâtiment ; et les procédés de mise en œuvre dans la construction bois sont très avancés en matière d’étanchéité à l’aire. Pour une épaisseur de paroi donnée, les performances thermiques que l’on peut obtenir dans la construction bois sont supérieures à toutes les autres méthodes constructives.
La construction bois permet des chantiers plus courts et significativement plus propres que toutes les autres solutions constructives. Et c’est le matériau de construction le plus écologique qui soit.
En outre, la construction bois ne supportant pas l’à peu près (on ne peut pas boucher un trou ou ajuster une hauteur d’un coup de truelle), il est impératif de concevoir le bâtiment dans ses moindres détails avant de passer à la phase d’exécution. Ceci limite grandement les imprévus de chantiers.

Principal inconvénient :

Le bois a une très faible inertie ce qui implique des stratégies de gestion du confort d’été complexes à concevoir sous les climats chauds.

Les différentes solutions de construction bois :

Nous ne ferons ici que succinctement présenter les différentes utilisations du matériau bois dans la construction.

La construction en bois massif traditionnelle :

Elle consiste en la superposition de madriers ou rondins de bois. Si l’on exclue les solutions en kit bien adaptées à l’auto-constructeur, c’est généralement une solution couteuse. Elle permet des performances hygro-thermiques très appréciables mais l’inévitable jeu du matériau pris à son état brut pose des problèmes d’étanchéité à l’aire et de dimensionnement des ouvertures. Il est au contraire intéressant de tirer parti des possibilités de renouvellement naturel de l’air qu’une telle structure permet.

construction bois traditionnel

La construction en panneaux de bois massif :

Il s’agit de panneaux fait de différentes couches de bois massif croisées et contre collés que l’on double par un isolant.
Cette solution permet des constructions extrêmement robustes et performantes.
La disposition croisée des planches longitudinales et transversales réduit le gonflement et le retrait dans les plans du panneau à un minimum insignifiant
Certains fabricants utilisent pour la production des panneaux du bois séché artificiellement avec une humidité de 12% ce qui exclue l’attaque destructive par des insectes ou des champignons.
Illustration : assemblage d’une maison passive en panneaux KLH

construction bois massif

La construction à ossature bois dite poteau poutre :

Il s’agit d’utiliser des éléments porteurs en bois massif ou lamellé-collé de forte section. Ainsi l’on obtient une ossature stable sans éléments de remplissage. Ceci permet une grande souplesse dans les volumes architecturaux et des évolutions horizontales ou verticales ultérieures aisées.
Les choix des solutions de remplissage des vides et d’isolation de l’ossature  détermineront le niveau de performance thermique du bâtiment.

La construction à ossature bois classique ou plate-forme :

C’est la solution la plus utilisée, la plus rapide à mettre en œuvre et la plus économique. Généralement les montants de l’ossature sont de la hauteur d’un étage, de sorte que le premier sert de plate-forme au suivant.
Les montants sont rapprochés 40cm ou 60cm et pour contreventer l’édifice on utilise généralement des panneaux dérivés du bois.
Les choix des solutions de remplissage des vides et d’isolation de l’ossature  détermineront le niveau de performance thermique du bâtiment.

ossature bois classique

Les méthodes constructives