Architecture & bâtiments bioclimatiques

La conception bioclimatique cherche à mettre à profit les caractéristiques du site (climat, végétation, topographie et géologie du sol) afin de réduire au minimum les besoins énergétiques du bâtiment et de créer un confort  de vie (hygro-thermie, acoustique, lumière naturelle) adapté aux modes et rythmes de vie des habitants. En outre une attention toute particulière est portée à l’intégration paysagère et au respect du site existant.

Le positionnement et l’orientation de la construction ainsi que la distribution intérieure sont déterminants afin notamment de tirer le meilleure partie des apports solaires tout en les contrôlant pour ne pas nuire au confort d’été. En réhabilitation, la marge de manœuvre est moindre, mais la démarche reste valable et applicable (voir notre expertise en la matière pour en savoir plus).
Mais au-delà, la réussite d’une conception bioclimatique réside dans la qualité de la cohérence entre : les options prise pour tirer profit du lieu (1), les spécificités de l’enveloppe (2)  et les solutions techniques complémentaires (3).

  • Apports solaires, utilisation de flux de ventilation naturels, utilisation du sous-sol du terrain;
  • La nature des murs, des planchers et de la toiture,  les caractéristiques de l’isolation, des menuiseries et des vitrages, ainsi que le positionnement de masses à inertie dans le bâtiment ;
  • Ventilation double flux, puit provençal, solution de chauffage…).
  • Quelle est la différence avec la maison passive :
    Par simplification, nous dirons que l’approche Passivhaus classique cherche avant tout à isoler le bâtiment de son environnement afin de le prémunir de ses nuisances et s’appuie sur un système de ventilation hautement technologique,  tandis que la conception dite bioclimatique, favorise les apports directs de l’environnement et les flux de ventilation naturels. Les objectifs sont globalement les mêmes et finalement, c’est le contexte bioclimatique qui dicte l’essentiel des choix.

Liens utiles :

Suggestions de lecture :

« La conception bioclimatique des maisons confortables et économes »
de Jean-Pierre Oliva et Samuel Courgey aux éditions Terre Vivante

« L’habitat bio-économique » 
de Pierre-Gilles Bellin aux éditions Eyrolles